A A
FR| DE |EN
Mediathek Wallis

Podcasts Café littéraire

Médiathèque Valais - St. Maurice

Un échange d’une heure entre un(e) écrivain(e), une modératrice - Geneviève Erard et le public

De magnifiques rencontres avec des personnalités du monde de la littérature, de la danse, du sport, du théâtre et de la culture en général    

Des lectures de textes émouvants, poétiques, autobiographiques, policiers...

 

10.02.2020 - Marie Hélène Lafon

Marie-Hélène Lafon est née en 1962, à Aurillac dans le Cantal. Jusqu’à ses 18 ans, elle vit dans la ferme de ses parents isolée à mille mètres d’altitude. Puis, grâce à une bourse, elle monte à Paris et étudie à la Sorbonne. Les voies de la grammaire, du latin et du grec permettront à l'étudiante appliquée de se créer son propre univers. Très vite, Paris devient sa ville de coeur dont elle apprivoise les odeurs, les paysages et les codes, sans jamais oublier ses origines, profondément ancrées en elle. Elle obtient son agrégation en 1987 et devient enseignante de français, de latin et de grec.

Derniers ouvrages :

 

30.01.2020 - Joseph Incardona

Joseph Incardona est né en 1969 d'un père italien et d'une mère suisse. Écrivain, scénariste, metteur en scène et réalisateur, il est l’auteur de 12 romans, de 2 recueils de nouvelles ainsi que de 3 pièces de théâtre. Il a également co-réalisé un long métrage de fiction avec Cyril Bron, (Milky Way, 2014, Prix du film policier de Liège) et collaboré , en tant que scénariste, à la réalisation de plusieurs romans graphiques. L'écrivain a reçu le Grand prix de la littérature policière pour Derrière les panneaux, il y a des hommes, paru en 2015 aux éditions Finitude.

Ses références puisent pour une part dans le roman noir et social des XIXe et XXe siècles, des classiques aux contemporains. Parmi les romans qui l'ont marqué, nous pouvons citer La Malédiction du Gitan Harry (Harry Crews), Demande à la poussière (John Fante), Midnigt Cow-Boy (James Leo Herlihy), Voyage au bout de la nuit (Louis-Ferdinand Céline) et Factotum (Charles Bukowski).

 

Ecoutez le podcast

21.11.2019 - Rose-Marie Pagnard

Rose-Marie Pagnard est née en 1943 à Delémont (Jura). Après l’Ecole normale, elle vit à Bâle jusqu’en 1985, puis aux Breuleux. Elle écrit des romans et nouvelles, ainsi que des chroniques littéraires.

Selon les éditions Zoe, l’œuvre romanesque de l'auteure se construit sur 3 thèmes qui s’enchevêtrent:

  1. La constellation familiale, avec des interactions compliquées entre les parents et les enfants, ou entre les membres de la fratrie…
  2. L’art, le grand vecteur de l’ailleurs, qui travaille les relations familiales : la musique, la peinture, la littérature occupent les mains, les cœurs, les têtes, exigent des efforts, créent une manière de vivre en métamorphosant constamment le réel, le densifiant, l’intensifiant, le menant perdre aussi.
  3. Les valeurs.
23.05.2019 - Laure Mi Hyun Croset

Laure Mi Hyun Croset, née en 1973 à Séoul, est une écrivaine suisse romande.

Elle vit à Genève.

En 2010 paraît aux Éditions Luce Wilquin son premier ouvrage, Les velléitaires, un recueil de nouvelles.

Publiée en août 2011 chez la même éditrice, l'autofiction Polaroïds relate sous la forme de fragments l'histoire de hontes vécues comme autant de moments de solitude, dans lesquels chacun peut se reconnaître. Ce deuxième ouvrage a reçu le prix Eve de l'Académie Romande 2012.

En 2017, elle publie S’escrimer à l’aimer, Sélection Lettres frontière 2018.

En 2018, son quatrième livre Le Beau Monde brosse le portrait de Louise, une jeune fiancée qui s'est dérobée lors de son mariage.


En parallèle à ses activités d'écrivaine, elle travaille entre autres comme critique culinaire, chroniqueuse, correctrice et rédactrice indépendante.

Ecouter le podcast

 

24.10.2019 - Virgile Élias Gehrig

Pour le premier Café littéraire de la saison 2019/20, la Médiathèque Valais de St-Maurice accueille l'auteur sédunois Virgile Pitteloud, alias Virgile Élias Gehrig, dont voici le palmarès:

  • En 2001, il est retenu comme "coup de coeur de l'éditeur" par le jury du Concours international des jeunes auteurs (PIJA).
  • Son premier roman, "Pas du tout Venise", paraît à L'Âge d'Homme en 2008, suivi en 2009 d'un recueil d'aphorismes intitulé "Soifs et Vertiges". "Par la serrure du jour" paraît en 2010, recueil poétique qui clôt cette trilogie.
  • En 2015, il décroche l'atelier du Caire de la Conférence des Villes suisses en matière Culturelle et de la Ville de Sion.
  • Son dernier roman, "Peut-être un visage", paraît aux éditions L'Âge d'Homme en 2018
 
Ecouter le podcast
28.03.2019 - Danielle Berrut

avec Danielle Berrut

Danielle Berrut est née à Morgins en 1951. Titulaire d'une Licence en Lettres de l'Université de Fribourg, elle a d'abord enseigné les langues vivantes. A présent, elle publie des romans et des nouvelles. Son recueil A fleur de nuage (Xénia 2013) a reçu le Prix du Village du Livre de Saint-Pierre-de-Clages.

Ecouter le podcast

31.01.2019 - Frédérik Pajak

Frédérik Pajak a publié une vingtaine d’ouvrages, souvent écrits et dessinés, Il est l’éditeur des Cahiers dessinés.

Il a reçu, pour le Manifeste incertain 3, le prix Médicis Essai 2014 et le prix suisse de littérature 2015.

Ecouter le podcast

11.09.2018 - Silke Pan

La Médiathèque Valais St-Maurice a reçu Silke Pan accompagnée de son époux Didier Dvorak, d’un chercheur de l’EPFL occupé au projet TWIICE, pour évoquer son parcours, ses convictions et sa conquête des nouveaux sommets.

2007, en Italie, un entrainement…Silke Pan tombe sur le pavé, tête la première. La moelle épinière sectionnée, elle se réveille paraplégique. Elle perd tout. « Ce corps, que je connaissais sur le bout des doigts, n’existe plus. »

 

Fin juin 2016, « Un ami, Gérard, tétraplégique, me contacte : l’EPFL recherche une personne paraplégique, de corpulence modeste et volontaire pour tester un prototype d’exosquelette mis au point chez eux. »
 

« 14 avril 2017, je marche debout au bras de mon mari !

Dans les conférences que donne Silke Pan, elle finit souvent ainsi : « Ne baissez jamais la tête, ne courbez jamais le dos ou alors une fois par jour : pour lacer vos chaussures ! Désormais, je veux à nouveau en user les semelles ! »

 

Ecouter le podcast

13.10.2015 - Omar Porras

Omar Porras naît à Bogota. Sa famille n’est pas riche : « Notre mère avait le type amérindien et venait des hauts plateaux, notre père était beaucoup plus métissé et venait des terres basses : entre leurs deux villages d’origine, il y avait 2000 mètres de dénivellation. Ils étaient à l’image du pays: la Colombie, c’est d’abord une incroyable diversité de populations, un grand brassage humain et culturel. »

Désireux de devenir acteur…
« J’ai grandi dans une société marquée par de violents contrastes, où seule une élite accède à l’éducation et à la santé. Ce déséquilibre m’a interrogé. J’aurais pu devenir guérilléro, je me suis tourné vers l’art. Sachant que je n’allais rien recevoir, j’ai décidé de cultiver en moi cette lumière qui est en chaque être humain mais que tous n’ont pas la hardiesse de soigner. »

1990, il crée à Genève sa compagnie, le Teatro Malandro

En 2015, Omar Porras est nommé directeur du Théâtre Kleber-Méleau à Lausanne.

 

 
24.04.2015 - Jean-Philippe Rapp

Rencontre avec Jean-Philippe Rapp

« Passer de l’éphémère à l’essentiel. Un rituel simple pour moi pendant longtemps. Juste un boulevard à traverser, le matin… L’ami est là. Comme une vigie. « (J-P Rapp, Zig Zag)

Naît à Gland en 1942. Son père est vaudois, sa mère, valaisanne. Après une maturité classique, des études de Lettres et en Sciences politiques à l’Université de Genève, il débute sa carrière, en 1968, dans le journalisme au « Journal de Nyon » avant de rejoindre l’émission de télévision d’été « La Suisse en vacances ».

Reporter puis, de 1981 à 1986, codirecteur de l’émission « Temps Présent », directeur du Festival Médias Nord-Sud, créateur et animateur de TJ Midi, présentateur de TJ Soir, il met en place, en 1996, l’émission « Zig Zag Café », dont il assure l’animation et la production jusqu’en 2005.

Il continue aujourd’hui à mener une vie très active comme directeur du Festival du film au Diablerets, modérateur dans divers débats, journaliste pour divers TV régionales.
 

Ecouter le podcast

27.11.2014 - Tedi Papavrami

Tedi Papavrami naît en 1971 à Tirana, en Albanie.

A l’époque, l’Albanie est dirigée par Enver Hodja, « notre cher oncle Enver, guide suprême de notre glorieuse patrie » et qui fonde en 1941 le Parti Communiste d’Albanie.
Il grandit dans la maison familiale, épargnée par le découpage communautaire, entouré de l’attention de son père Robert, violon solo de l’orchestre de l’opéra de Tirana et professeur de violon au conservatoire. À huit ans, il se produit en concert avec l’orchestre philharmonique de Tirana et entreprend une tournée au Kosovo. Il devient l’élève et le protégé du grand violoniste Pierre Amoyal. Là commence la lutte : contre soi et les mauvaises habitudes facilement acquises, contre l’instrument récalcitrant à devenir prolongement de soi.

 

Ecouter le podcast

28.04.2014 - Anne Nivat

Anne Nivat, docteur en Sciences Politiques, a vécu une dizaine d’années à Moscou en tant que correspondante pour Libération, Ouest-France, Le Soir, Le Point, la radio RMC, mais aussi pour des journaux anglo-saxons.

Envoyée spéciale pour Le Point, collaboratrice à l’International Herald Tribune, au New York Times et Washington Post, professeure à l’Université de Neuchâtel.
Grand reporter, reporter de guerre et écrivain, elle s'est spécialisée dans des zones sensibles comme la Tchétchénie, l’Afghanistan, l’Irak.

En mars 2018, elle publie aux éditions du Seuil « Un Continent Derrière Poutine », en écho à un documentaire qu'elle réalise avec Fabrice Pierrot et Tony Casabianca pour France 5 (Troisième Œil Productions), diffusé le jour de la réélection de Vladimir Poutine, le 18 mars 2018.

 

Ecouter le podcast

21.01.2014 - Philippe Claudel

Philippe Claudel naît en 1962, en Lorraine, dans la petite cité industrielle de Dombasle-sur-Meurthe. Son père, ancien résistant, est gardien de la paix et sa mère, ouvrière en confection. Après l’obtention de son baccalauréat scientifique, il mène pendant deux ans une vie de dilettante, perdant son temps et le peu d’argent qu’il gagne grâce à de petits boulots. « Il participe à la création de deux radios libres, travaille sur des courts métrages comme pâle scénariste et médiocre acteur, écrit des poèmes sans intérêt, dessine, lit énormément, chante comme choriste dans un éphémère groupe punk, et finit par boire une bouteille de gin par soir. ».

En 1983, il rencontre celle qui deviendra sa femme ; il entreprend des études de littérature, d’histoire de l’art et de cinéma à l’Université de Nancy, obtient l’agrégation de lettres modernes et un doctorat en littérature française consacrée à André Hardellet. En 2001, il est nommé maître de conférences en littérature et anthropologie culturelle à l’Université de Nancy II où il enseigne toujours à temps partiel, principalement l’écriture scénaristique au sein de l’Institut Européen de Cinéma et d’Audiovisuel.

En 2008 sort sur les écrans son premier film, Il y a longtemps que je t’aime.
Le 11 janvier 2012, il a intégré l’Académie Goncourt.
 

Ecouter le podcast

03.10.2013 - Jean-Louis Kuffer

Jean-Louis Kuffer naît en 1947 à Lausanne.

Dès 1969, il se lance dans la critique littéraire et le journalisme. Il travaille à La Tribune de Lausanne puis à La Liberté de Fribourg, à La Gazette de Lausanne et, durant treize ans, pour l’hebdomadaire Construire, la Radio Suisse Romande, le Magazine littéraire.

Dès 1970, il collabore aux éditions L’Âge d’Homme, comme auteur et directeur de collection.

Co-fondateur en 1982, du journal littéraire Le Passe-Muraille. Et responsable de rubriques culturelles.

Jean-Louis Kuffer est également romancier et essayiste. A ce titre, il a été récompensé par de nombreux prix : Prix Schiller 1984, Prix Edouard-Rod en 1996, Prix Bibliothèque pour tous en 2001, Prix Paul Budry en 2005, et obtient le Prix de la Fondation vaudoise pour la culture en 2006. 

 

23.04.2013 - Mix&Remix

Rencontre avec le dessinateur Mix&Remix

 « Je fais assez rapidement mon deuil, rien vraiment ne me torture. Je suis toujours dans le moment présent, je ne me complais ni dans la nostalgie ni dans les projets. Je vis juste l’instant et point. »

« J’assume mon ego! Je m’expose, je dessine, je suis drôle, je suis un artiste. Bien sûr, que je suis prétentieux et alors? Rit-il. Vous avez déjà rencontré un artiste qui ne l’était pas? Tous mes camarades des Beaux-Arts péchaient en la matière. »

Mix & Remix de son vrai nom Philippe Becquelin, est né le 6 avril 1958 à Saint-Maurice. Mix & Remix , a œuvré durant vingt-cinq ans comme dessinateur du magazine L’Hebdo, publié une page hebdomadaire dans Le Matin Dimanche et dessiné chaque semaine dans l’émission télévisée Infrarouge sur RTS Un. Il a également illustré de nombreux livres pour les Éditions Loisirs et Pédagogie. Ses dessins d’actualité ont souvent été publiés à l’étranger, notamment dans le Courrier international, Siné mensuel, Lire, L’Express, Clés et L’Internazionale. Il s’en est allé en 2016.
 

Ecouter le podcast

 
21.03.2013 - Jil Silberstein

Ecrivain, poète, essayiste, critique littéraire, journaliste, traducteur, éditeur, Jil Silberstein est né le 17 décembre 1948, à Paris.

Il travaille à l'Âge d'homme, publie des chroniques littéraires dans Le Révizor, dans l'hebdomadaire Construire et dans la Gazette de Lausanne, puis anime la revue d'anthropologie culturelle Présences de l'Alliance culturelle romande.
Traducteur de Czeslaw Milosz, Georg Trakl et T.E. Lawrence, il part vivre une année à Washington où il consacre l'essentiel de son temps à la rédaction de Innu.
En 1996, il rentre en Suisse, à Zürich, puis dans le canton de Vaud et travaille aux Editons Payot Lausanne, rédige des critiques littéraires pour le quotidien 24 Heures et écrit un vibrant témoignage sur les Indiens Kali'na d'Amazonie chez qui il effectue plusieurs séjours.

 

Ecouter le podcast

 
13.09.2012 - Alexandre Voisard

Rencontre avec Alexandre Voisard

« Je suis poète. Je le suis profondément et, aussi loin que je fouille dans mon passé, je ne me souviens pas d’avoir échappé à cette condition, privilégiée sans doute, mais encombrante à bien des égards. L’enfance m’a confié un poids de trouble que les ans n’allègent pas. »

Pourquoi j’écris in : Gazette Littéraire, 1971
  
« De mon enfance buissonnière et rêveuse
Jusqu’à l’homme public et politique que
Je suis devenu un peu malgré moi, en
Passant par l’exil volontaire et probatoire,
Je mesure le parcours insensé du poète
Que j’ai voulu devenir avant toute chose.
Pourtant, avec le recul, je ne vois pas de
Rupture dans cet étrange cheminement. »
    
(Alexandre Voisard in Écrire le pays)

Ecouter le podcast

24.02.2011- Michel Bühler

Rencontre avec Michel Bühler

Les contes de l’apothicaire, 1970

"A cette époque, j’abandonnais mon métier d’enseignant pour me lancer dans une carrière de chanteur, et Rolf Kesselring, délaissant ses pinceaux de peintre en bâtiment, créait à Yverdon sa première maison d’édition.
-Si tu m’écrivais quelque chose…me dit-il un soir au Café des Agriculteurs, ou à l’Ecusson Vaudois.
-Ouais…. répondis-je en entamant mon verre de pomme… C’est ainsi que naquit ce premier livre."
 

Ecouter le podcast

 

04.06.2009 - Sorj Chalandon

Rencontre avec Sorj Chalendon

Sorj Chalandon est né le 16 mai 1952 à Tunis.
Journaliste à Libération de 1973 à 2007, il a passé par tous les postes : dessinateur, monteur en pages, puis reporter, chef de service et enfin rédacteur en chef adjoint ; a été dépêché sur tous les fronts: Liban, Iran, Irak, Somalie Afghanistan.
1988, il remporte le Prix Albert-Londres pour ses reportages sur l'Irlande du Nord et sur le procès de Klaus Barbie. 

 

08.11.2008 - Pierre Amoyal

Rencontre avec Pierre Amoyal

1949, Pierre Amoyal, d'origine russe et juif séfarade, naît à Paris.

Premier prix du Conservatoire de Paris à 12 ans, il quitte, en 1966, la France pour l’Amérique (Los Angeles) où il suit, pendant cinq ans, les cours de Jascha Heifetz, son maître.

Dès 1971, il débute sa carrière aux côtés des plus grands chefs d’orchestre et est invité par les orchestres les plus prestigieux.

Professeur au Conservatoire National de Paris, il enseigne actuellement à la HEMU de Lausanne.

2002, Pierre Amoyal crée la Camerata de Lausanne, ensemble formé de 12-13 jeunes musiciens d’origines très diverses.

« La Camerata de Lausanne représente la rencontre parfaite des deux passions qui ont animé ma vie de musicien, les concerts et l’enseignement. Le succès de nos concerts, la réussite dans le monde professionnel de nos jeunes musiciens sont la réalisation d’un rêve devenu réalité. » (P. Amoyal)

Pierre Amoyal est aussi l’auteur d’un récit publié chez Robert Laffont, Pour l’amour d’un stradivarius.
 

Ecouter le podcast

Indem Sie die Website weiterhin nutzen, stimmen Sie der Verwendung von Cookies zu, um die Nutzererfahrung zu verbessern und Besucherstatistiken zur Verfügung zu stellen.
Rechtliche Hinweise lesen ok