FR| DE |EN
A A
A A
FR| DE |EN
MédiathèqueValais
AccueilOffre culturelleAgenda

Dérive d’une liberté individuelle infantilisée et déresponsabilisée

Alain Laurent. Copyright: droits réservés

Alors que le bel idéal de la plus grande égale liberté pour tous voit sans cesse croître ses ennemis déclarés (des Talibans à Poutine en passant par le régime communiste chinois et l’étatisme…), le voici désormais aussi menacé par tous ceux qui corrompent la liberté individuelle en l’infantilisant, en la coupant de tout esprit de responsabilité et d’usage rationnel.

Une désastreuse illustration actuelle (mais pas la seule) en est proposée par le mouvement antivax/antipasse sanitaire, où, sous la dénonciation d’une prétendue « dictature sanitaire », la liberté individuelle se dégrade en liberté d’infecter les autres et de se faire soigner à leurs frais si jamais l’imprudence des « anti » aboutit à leur hospitalisation.

Ce choix sidérant d’un égoïsme sordide et incivique (imprégné de populisme complotiste, antisémite et violent) s’inscrit dans un contexte plus large de dégénérescence de l’usage et la conception de la liberté individuelle, corrompus par la montée de l’irrationnel (obscurantisme antiscientifique : le vaccin serait plus dangereux qu’un imaginaire virus !) et de l’irresponsabilité (reflux du souci des autres), mais aussi par l’oubli du tragique de la vie et l’intolérance à toute frustration du principe de plaisir (règne d’un hédonisme grégaire).

Tout semble donc se passer comme si au paternalisme déresponsabilisant de l’État s’ajoutait désormais une auto-infantilisation « volontaire » confondant liberté avec la satisfaction de caprices (cf. Ayn Rand) caractéristique de comportements d’ « enfants gâtés » (Ortega y Gasset) en proie au triple déni de la réalité, de la rationalité et de la responsabilité – sans lesquelles la liberté individuelle perd tout sens et se contrefait.
Dans ces conditions, l’urgence ne serait-elle pas de renouer avec une plus haute et exigeante idée d’une liberté individuelle d’adultes réalistes, rationnels et responsables (défendue par ses partisans les plus résolus, les grands penseurs libéraux – de Kant à Karl Popper ou Vargas Llosa et aux libertariens Nozick et Rand…) qui ne vaut qu’en relation avec celle des autres, ne peut prendre corps que dans le rigoureux respect d’un minimum de règles communes et obligations contraignantes, et impose de répondre des conséquences de nos choix dommageables à autrui ou, mieux, de les éviter? N’est-ce pas sur ces bases que le code de la route contraint à renoncer à une conception absolutiste de notre liberté individuelle afin que nous puissions en sécurité aller librement là où et quand on le veut sans permission ni autorisation ?

Dates

  • ma, le 26.10.2021, 18:15 - 19:30

Organisateurs

Médiathèque Valais - Sion

Société Valaisanne de Philosophie

Case postale 2309
1950 Sion 2

Téléphone +41786895219

Site web http://www.valaisphilo.ch

Type d'événement

Conférence

De notre cycle: Rencontres Philo

Public cible

Professionnel, Etudiant, Tout public, philosophe, adulte

Domaines culturels

  • Autre
  • Sciences

Adresse

Rue de Lausanne 45
CP 182
1950 Sion

Téléphone +41 (0)27 606 45 50

Site web http://www.mediatheque.ch

Horaires des transports en commun

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Lire les mentions légales ok